Chirurgie esthétique du corps

Silhouette : liposuccion, lipoaspiration et liposculpture

Principe de la liposuccion

La lipoaspiration, liposuccion ou liposculpture a pour objectif l’ablation de surcharges graisseuses localisées. Ce n’est pas une technique pour maigrir mais bien une méthode permettant de remodeler la silhouette chez une patiente ayant une hygiène de vie équilibrée mais qui ne parvient pas à perdre des surchages graisseuses localisées comme par exemple la culotte de cheval.

 

En effet, la lipoaspiration élimine les cellules graisseuses qui n’ont pas le pouvoir de se multiplier ; lorsque l’on prend du poids ce sont les cellules graisseuses existantes qui se remplissent de graisse et le fait d’enlever ces cellules, diminue la possibilité de stocker dans les zones traitées.

Principe de la liposuccion
Principe de la liposuccion

Technique chirurgicale de la liposuccion

Technique chirurgicale de la lipoaspiration

La graisse est aspirée à l’aide de canules fines (2 à 4 mm de diamètre) après infiltration par du sérum adrénaliné dans la technique dite tumescente. Il est généralement admis que l’on peut aspirer jusqu’à 2,5 litres de graisse par séance ; une quantité supérieure augmente le risque opératoire. Les courtes incisions sont refermées à l’aide de points de suture. Un panty (culotte de maintien et de compression) est mis en place.

Suites post-opératoires

En général une hospitalisation d’une nuit ou d’une journée est suffisante.

 

La lipoaspiration n’est, en général, pas ressentie comme étant une intervention douloureuse ; la sensation est proche de grosses courbatures ou de « bleus ». Un traitement antalgique vous est prescrit pour pallier à ces éventuels inconvénients.

 

La période postopératoire est caractérisée par un œdème qui sera à son maximum au dixième jour. Il ne faut donc pas s’attendre à avoir le résultat définitif au bout d’une semaine, période au bout de laquelle on est parfois plus gonflée qu’avant ! Le port du panty va aider l’œdème à se résorber et va aussi permettre à la peau de se rétracter au mieux. Les ecchymoses (bleus) sont également fréquentes au début.

 

Vous êtes revus en consultation au bout d’une semaine, puis à 1 mois date à laquelle vous avez une bonne idée du résultat définitif. Pendant cette période, des massages permettent d’accélérer le drainage.

 

Les fils de suture sont résorbables et il n’est pas nécessaire de les enlever.

 

Il convient d'envisager une convalescence et un arrêt de travail d'une durée de 4 à 10 jours.

 

On conseille d'attendre un mois pour reprendre une activité sportive.

En conclusion

Lorsque l’indication est bien posée, la lipoaspiration est une intervention spectaculaire qui permet de se débarrasser définitivement des surcharges graisseuses et de remodeler ainsi une silhouette.

Il conviendra d’entretenir le résultat par une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’exercice physique.

Photos avant / après

Photo avant / après de liposuccion

Photo avant / après de liposuccion de la culotte de cheval

<
>
Liposuccion du ventre avant / après

Liposuccion du ventre avant / après (vue de profil)

Liposuccion du ventre avant / après (vue de profil)

Liposuccion du ventre avant / après (vue de profil penchée)

<
>
Suis-je une bonne candidate à la liposuccion ?

 

Voici les raisons qui peuvent vous pousser à faire pratiquer une lipoaspiration.

Vous n'êtes pas en surpoids important mais vous présentez une ou des surcharge(s) graisseuse(s) localisée(s) au niveau :

  • cou
  • abdomen
  • dos
  • hanches
  • culotte de cheval
  • cuisses
  • jambes
  • chevilles

Votre silhouette n'est pas harmonieuse parce que vos hanches et cuisses sont relativement développées par rapport à votre buste.

Lorsque vous maigrissez il persiste des zones où vous ne perdez pas de volume.

Vous avez une peau assez élastique et tonique

Dans ces cas, si vous avez une attente réaliste vous serez vraisemblablement satisfaite par une liposuccion.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de la liposuccion ?

 

Avantages

  • La lipoaspiration rééquilibre la silhouette sur le long terme.
  • L'élimination de surcharges graisseuses localisées facilite le port de vêtements. Par exemple certaines patientes ayant une culotte de cheval trouvent des pantalons à leur taille mais dans lesquelles les cuisses apparaissent serrées et boudinées. Dans ce cas une liposuccion des cuisses et de la culotte de cheval peut amener une amélioration conséquente.
  • La rançon cicatricielle est faible comparé aux interventions chirurgicales qui demandent une ouverture importante.

 

Inconvénients

  • La liposuccion ne remet pas en tension la peau et si celle ci est déjà détendue avant l'intervention il est possible que le phénomène s'aggrave.
  • La liposuccion n'améliore pas la cellulite. Les irrégularités de la peau ne sont pas améliorées.
  • Il n'y a pas d'amélioration des vergetures
  • Vous êtes soumise aux risques inhérents à ce type d'intervention.

 

Comment choisir un chirurgien ?

 

Choisissez un chirurgien en qui vous pouvez avoir confiance

Il est important de choisir un chirurgien qualifié en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique. Il est aisé de vérifier la qualification d'un chirurgien auprès du Conseil de l'Ordre des Médecins.

Il est préférable qu'il ait de l'expérience dans la lipoaspiration.

Enfin, il faut que le contact et les échanges verbaux avec le praticien soient aisés. Le chirurgien doit être en mesure de vous expliquer clairement l'intervention et que vous puissiez échanger librement avec lui.

 

Comment se déroule la première consultation ?

 

La première consultation est l'occasion pour vous et votre chirurgien de faire connaissance. Le chirurgien va évaluer si vous êtes une candidate adéquate à la lipoaspiration, comprendre vos souhaits et vous expliquer ce que vous pouvez attendre de l'intervention.

Le chirurgien demandera des renseignements sur :

  • Vos antécédents chirurgicaux et médicaux.
  • Vos traitements passés et actuels.
  • Une éventuelle addiction tabagique.
  • Votre taille et poids ainsi, que les variations de celui-ci au cours de votre vie.
  • L'influence des variations de poids sur les zones à traiter.

 

Au cours de l'examen clinique le praticien prendra différentes mesures et fera des photos. Il notera:

  • Les zones à traiter
  • La qualité de votre peau.
  • La qualité de votre tissu graisseux.
  • La présence de cellulite, de vergetures
  • Une éventuelle asymétrie dans votre répartition graisseuse

Il évaluera la quantité de graisse à enlever au cours de la séance et vous montrera les zones ou l'on peut attendre une bonne amélioration et celles ou le résultat peut être un peu moins satisfaisant.

Le praticien vous expliquera le déroulement de l'intervention et les suites opératoires.

Enfin il vous remettra un devis détaillé afin que vous puissiez connaître le tarif de votre intervention.

 

Le jour de l'intervention est fixé, comment me préparer à l'intervention ?

 

Il est nécessaire de voire un anesthésiste au moins 48 heures avant l'intervention. En l'absence de pathologie intercurrente il vous prescrira une prise de sang.

Il est recommandé d'arrêter le tabac un mois avant l'intervention. Ne prenez pas d'aspirine qui a pour action de fluidifier le sang.

D'une façon générale, il est recommandé de mener une vie saine et équilibrée avec une bonne hydratation. Votre récupération s'en trouvera améliorée.

 

Questions fréquentes liposuccion

Comment seront mes cicatrices ?

Les incisions sont petites, de l'ordre du demi centimètre, et par conséquent les cicatrices sont en général peu visibles.

Cependant il faut plusieurs mois pour que ces cicatrices prennent la couleur de la peau.

Quelle est la durée du résultat dans le temps ?

D'une façon générale les résultats sont stables dans le temps.

La technique permet d'enlever les cellules graisseuses la où il y en a trop. Donc à poids égal il n'y a aucune raison que ces zones se rechargent en graisse. La capacité de stockage d'une zone traitée par lipoaspiration est considérablement réduite. D'une façon générale si vous reprenez du poids la graisse se stockera de façon plus harmonieuse sur l'ensemble du corps.

L'idéal est de manger de façon équilibrée avec une pratique physique régulière afin d'éviter des prises de poids après cette intervention.

Peut-on faire du sport après cette intervention ?

Il n'y a aucune contre-indication à la pratique sportive. Cependant on conseille d'attendre un mois avant une reprise intense de l'activité physique afin d'attendre que la peau soit bien redrappée.

Combien de temps faut-il arrêter de travailler après cette intervention ?

Ce n'est pas une intervention très douloureuse et un ou deux jours peuvent suffire. Cependant dans le cadre d'une liposuccion importante il existe une composante de perte sanguine non négligeable et temps d'arrêt plus long peut être souhaitable.

Combien de graisse peut-on enlever au cours d'une séance de liposuccion ?

Il est généralement admis qu'au cours d'une séance on ne doit pas dépasser quatre litres d'aspiration. Si le volume estimé à aspirer est supérieur il est souhaitable de prévoir deux interventions séparées d'un mois.

Y a-t-il un âge maximum pour bénéficier de cette intervention ?

S'il n'y pas de contre indication médicale, alors la liposuccion peut se pratiquer à tout âge. La limite des résultats provient plus de la qualité de la peau et sa capacité à se redrapper.

Peut-on tout remodeler avec la lipoaspiration ?

La silhouette dépend de la surcharge graisseuse éventuelle mais aussi de la forme et taille du squelette et des muscles.

On peut remodeler la silhouette qui présente un excédent graisseux mais on ne peut évidemment pas intervenir sur les muscles et encore moins sur les os !

Par exemple un ventre proéminent peut avoir une composante graisseuse mais également un relâchement musculaire. Dans ce cas la liposuccion pourra corriger la composante graisseuse mais pas musculaire. Il conviendra plutôt de pratiquer une plastie abdominale (dermolipectomie).

La liposuccion peut-elle être pratiquée au niveau du visage ?

Si la liposuccion du cou est fréquente, celle du visage l'est un peu moins ; on l'associe souvent à un lifting.

Peut-on me réinjecter la graisse aspirée lors d'une liposuccion ?

Oui, cela s'appelle le lipofilling ou lipostructure. On peut pratiquer le lipofilling sur tout le corps dans les zones où il y a insuffisamment de volume soit suite à un accident soit de façon naturelle. Dans certaines conditions on peut pratiquer l'augmentation mammaire par lipofilling.

La liposuccion est-elle un bon traitement du surpoids et de l'obésité ?

La liposuccion n'est pas une technique d'amaigrissement mais une technique de remodelage de la silhouette. La perte de poids n'est donc pas très importante.

Les traitement chirurgicaux de l'obésité sont plutôt :

 

  • L'anneau gastrique.
  • Le by-pass.
  • La sleeve gastrectomie.

Y –a-t-il des traitements alternatifs à la liposuccion ?

Il existe une panoplie de procédures non chirurgicales présentées comme des alternatives à la lipoaspiration.

On peut citer :

 

 

Les résultats de ces techniques sont variables, nécessitent habituellement plusieurs séances et sont, en général moins efficaces que la liposuccion.

Qu'appelle –t-on l'effet tôle ondulée ?

C'est l'effet que peut donner, dans certains cas, lorsque la peau ne se retend pas suffisamment après l'intervention.