Comment choisir la taille de ses implants mammaires ?

C’est une des interventions les plus fréquentes avec un très fort taux de satisfaction.

Lors de la consultation, les différents temps de l’intervention sont abordés, notamment la forme des implants, la voie d’abord et la position de l’implant par rapport au muscle grand pectoral.

Seulement dans notre expérience, la préoccupation la plus importante des patientes candidates à ce type d’intervention est la difficulté de choisir la bonne taille d’implant.

Une fois posée l’indication d’augmentation mammaire par le chirurgien esthétique il reste à choisir une forme, une taille et le type des prothèses mammaires. Il n’est pas toujours aisé pour les patientes de s’y retrouver parmi toutes les possibilités. Voici quelques éléments sur lesquels se baser.

Le choix de la forme : implant rond ou anatomique ?

Il existe classiquement deux formes d’implants :

 -ronds : ils auront tendance à donner un galbe plus prononcé dans la partie supérieure du sein. Le sein fait plus bombé.

- anatomiques : leur partie supérieure est plus aplatie et ils donnent un sein plus plat dans la partie supérieure avec un effet plus naturel. L’inconvénient est le risque de rotation avec une inversion de la projection.

- Il existe également maintenant des implants ronds à forme anatomique à savoir que quelque soit le degré de rotation de la prothèse mammaire celle-ci a un point de projection maximal assez bas ce qui donne un effet anatomique avec une prothèse ronde. C’est le type de prothèse mammaire que nous privilégions actuellement.

La taille des prothèses en fonction de la silhouette

Ces différents implants mammaires peuvent être placés en position pré ou rétro pectorale c’est-à-dire devant ou derrière le muscle grand pectoral. Lorsqu’une patiente est mince avec peu de gras sous la peau nous optons pour la position derrière le muscle ce qui permet de gommer les éventuelles irrégularités pour un résultat optimal. Le chirurgien esthétique est là pour vous guider dans ce choix.

Le contenu des implants mammaires

Le contenu des implants peut varier et être en silicone, ou en sérum physiologique. En France la très grande majorité des implants contiennent du silicone qui confère un aspect plus naturel au toucher que les implants contenant du sérum.

Les essais avec des gabarits

Le choix de la taille des implants mammaires est souvent le sujet de préoccupation principal de la patiente qui consulte en chirurgie esthétique.

Il convient de choisir la taille au moment de la consultation. Il existe des logiciels de simulation qui peuvent donner une idée du résultat. Cependant les images obtenues ne montrent en général que le buste. Or un élément majeur dans le résultat d’une augmentation mammaire est le résultat final sur la silhouette. Une même taille de sein ne donnera pas le même effet si la patiente est petite et menue ou si elle grande et sculpturale.

C’est pourquoi nous privilégions l’utilisation de gabarits placés dans le soutien-gorge. La patiente peut alors visualiser dans la glace sa silhouette et apprécier les courbes épaules-seins -hanches de face et seins-fesses de profil. Le choix de la taille des prothèses étant alors effectué à partir du volume des gabarits utilisés, la patiente est certaine d’obtenir la silhouette visualisée en consultation.

Le risque de choisir des prothèses mammaires trop volumineuses

Il est parfois tentant de vouloir choisir vers des implants mammaires volumineux . Or les gros implants mammaires ne sont pas dénués de risques.

Lorsque le chirurgien esthétique pose une prothèse, il la place dans l’espace virtuel du sein existant ce qui permet d’augmenter la taille du sein. Si l’implant est trop gros l’implant dépasse cet espace virtuel et l’aspect peut ne pas être naturel, voir présenter des défauts esthétiques. Par ailleurs l’implantation d’une prothèse trop grosse peut engendrer des complications postopératoires par le stress induit par la prothèse sur les tissus environnants. 

Contact

Nom
Prénom
E.mail
Téléphone
Message
Comment choisir la taille de ses prothèses mammaires ?