Le « mommy makeover », une évolution de la chirurgie esthétique

Après grossesse il est fréquent qu’une femme se retrouve avec des seins moins volumineux et tombants. Elle consulte alors pour un lifting des seins et/ou une augmentation mammaire.

Il n’est pas rare qu’en deuxième intention elle consulte pour un excédent cutané au niveau du ventre résistant à toute activité physique et alimentation équilibrée ; elle bénéficie alors d’un minilifting abdominal.

Ces interventions peuvent se pratiquer de manière isolée ou de façon concomitante et s’associer à d’autres procédures comme la lipoaspiration par exemple.

C’est un signe d’évolution de notre société. Les jeunes mamans ne se cantonnent plus à leur rôle de mère comme autrefois, mais ont des ambitions personnelles et professionnelles. Elle se sentent jeunes, ce qui se retrouve dans leur façon de s’habiller, la musique qu’elles écoutent…

C’est pourquoi il me semble que « mommymakeover » devrai plutôt se traduire par « réparation de maman » puisque c’est un ensemble de procédures qui leur permet de retrouver leur apparence d’avant grossesse. Il est vrai que ce dernier terme ne sonne pas bien à l’oreille et que la richesse de la langue française permettra, sans doute, de trouver un terme plus élégant.

Chirurgie esthétique après une grossesse (seins et ventre)