Lifting et soft lifting

Technique chirurgicale des mini lifting et soft lifting

La voie d’abord se fait dans les plis naturels devant et derrière l’oreille. mais de façon moins étendue que pour un lifting classique. On remet en tension la peau et parfois une partie du système musculaire. Les incisions sont le plus souvent refermées avec du fil résorbable. Un pansement de type « casque » est confectionné.

 

Afin d’obtenir un résultat le plus naturel possible on peut adjoindre au lifting différentes techniques comme la blépharoplastie (chirurgie du regard), la lipostructure pour pallier à une fonte des volumes, des injections pour pallier aux rides superficielles, du laser pour la qualité de la peau…

Suites post-opératoires

En général une hospitalisation d'une nuit est habituellement suffisante. Le retour au domicile s’effectue le lendemain après ablation du gros pansement qui est remplacé par un pansement de type film plastique transparent.

 

Les suites opératoires sont souvent suivies d’un œdème et parfois d’ecchymoses. La patiente ressent une sensation de tension surtout derrière les oreilles ainsi qu’une sensation de peau « cartonnée ». Un traitement antalgique débuté lors de l’hospitalisation permet d’atténuer ces désagréments.

 

Vous êtes revu(e) en consultation quelques jours plus tard. A partir de ce moment, des massages vous sont conseillés afin d’accélérer la disparition de l’œdème qui se fait habituellement en 15 jours à 3 semaines.

Suis-je une bonne candidate au mini lifting et soft lifting ?

 

Voici les raisons qui peuvent vous pousser à bénéficier d'un mini lifting et soft lifting.

 

  • Vous commencer à perdre la définition de l'ovale de votre visage.
  • Votre visage paraît un peu affaissé.
  • La peau de votre cou n'est que très peu relâchée.
  • Votre apparence physique ne reflète pas ce que vous vivez intérieurement.
  • L'image que vous renvoie votre miroir n'est pas en adéquation avec la personne que vous êtes.
  • Vous avez l'impression que, les années passant, votre apparence devient une contrainte dans vos interactions sociales et professionnelles.
  • On vous dit que vous l'air fatigué ou sévère.

 

Dans ces cas, si vous avez une attente réaliste vous serez vraisemblablement satisfaite par un soft lifting.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients d'un mini lifting et soft lifting ?

 

Avantages

  • Un mini lifting a un effet rajeunissant naturel.
  • La peau en excès est enlevée et l'ovale du visage retrouvé.
  • Cette procédure est plus courte et l'exclusion sociale moins longue que lors d'un lifting classique.
  • Votre confiance en vous même peut s'en trouver accrue avec une plus grande estime de soi.

 

 Inconvénients

  • La technique n'est pas adaptée si vous présentez un gros relâchement cutané.
  • Vous êtes soumise aux risques inhérents à ce type d'intervention.

 

Comment choisir un chirurgien ?

 

Choisissez un chirurgien en qui vous pouvez avoir confiance.

Il est important de choisir un chirurgien qualifié en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique. Il est aisé de vérifier la qualification d'un chirurgien auprès du Conseil de l'Ordre des Médecins.

Il est préférable qu'il ait de l'expérience dans ce type d'intervention, et qu'il travaille avec une équipe d'anesthésiste rodée à ce type d'intervention.

Enfin, il faut que le contact et les échanges verbaux avec le praticien soient aisés. Le lifting est une intervention qui peut être difficile à supporter psychologiquement dans les jours qui suivent l'intervention si vous n'êtes pas bien préparée. Le chirurgien doit être en mesure de vous expliquer clairement l'intervention et que vous puissiez échanger librement avec lui.

 

Comment se déroule la première consultation ?

 

La première consultation est l'occasion pour vous et votre chirurgien de faire connaissance. Le chirurgien va évaluer si vous êtes une candidate adéquate au lifting, comprendre vos souhaits et vous expliquer ce que vous pouvez attendre de l'intervention.

 

Le chirurgien demandera des renseignements sur :

 

  • Vos antécédents chirurgicaux et médicaux.
  • Vos traitements passés et actuels.
  • Vos variations de poids et leur effet sur le visage.
  • Une éventuelle addiction tabagique.
  • La chronologie de votre vieillissement.
  • Les termes que vous utilisez pour vous décrire : « avoir l'air fatigué », « avoir l'air triste »

 

Au cours de l'examen clinique le praticien  prendra différentes mesures et fera des photos. Il notera :

 

  • L'éventuel excédent de peau et graisse au niveau du cou et du visage
  • La localisation des structures graisseuses situées sous la peau qui se sont éventuellement affaissées
  • La qualité de votre peau.
  • Une éventuelle asymétrie.
  • Il simulera manuellement ou par ordinateur la remontée et la remise en tension des différents tissus afin que vous vous fassiez une idée du résultat final.

 

Il vous expliquera les résultats que vous pouvez attendre de cette intervention.

Le praticien vous expliquera le déroulement de l'intervention et les suites opératoires.

Enfin il vous remettra un devis détaillé afin que vous puissiez connaître le tarif de votre intervention.

 

Le jour de l'intervention est fixé, comment me préparer à l'intervention ?

 

Il est nécessaire de voire un anesthésiste au moins 48 heures avant l'intervention. En l'absence de pathologie intercurrente il vous prescrira une prise de sang.

 

Il est recommandé d'arrêter le tabac un mois avant l'intervention. Il est prouvé que les complications de cicatrisation sont plus fréquentes chez les patientes fumeuses et ceci est particulièrement accentué dans ce type d'intervention où les décollements cicatrice peuvent être importants.

 

Ne prenez pas d'aspirine qui a pour action de fluidifier le sang.

 

D'une façon générale, il est recommandé de mener une vie saine et équilibrée avec une bonne hydratation. Votre récupération s'en trouvera améliorée.

 

Il peut être intéressant de se laisser pousser un peu les cheveux afin de cacher les cicatrices le temps de la cicatrisation.

 

Questions fréquentes sur les mini liftings et soft lifting ?

Quelle est la durée du résultat dans le temps ?

La réponse est variable car elle dépend :

 

  • Des variations de poids.
  • De la gravité.
  • De la qualité de la peau.
  • D'une façon générale si vous gardez un poids constant il n'y a pas de raison que la qualité du résultat se dégrade rapidement en dehors de l'effet naturel du vieillissement.

La durée dans le temps est-elle la même que pour un lifting classique ?

En général la tenue dans le temps est moins bonne que pour un lifting classique car le traitement se fait « moins en profondeur ».

Est-ce une intervention douloureuse ?

Ce n'est pas une intervention douloureuse. Vous ressentirez une sensation de tension au niveau de la peau qui va s'estomper en quelques jours. Des antalgiques adaptés vous sont prescrits.

A partir de quel âge pratique t-on un mini lifting ?

Il n'y a pas d'âge minimum pour un mini lifting. La bonne indication est la patiente dont les premiers signes d'affaissement du visage apparaissent.

Y a-t-il un âge maximal pour un mini lifting ?

Encore une fois, il n'y a pas d'âge maximal mais si le vieillissement du visage est trop accentué le résultat ne sera pas efficace.

Peut-on pratiquer une liposuccion dans le même temps opératoire ?

Certains visages ont un caractère empâté et une liposuccion associée permet de les affiner. De la même façon certains cous présentent de véritables excédents graisseux et peuvent bénéficier de lipoaspiration.

Dans certaines techniques de lifting la lipoaspiration permet simplement de décoller certaines zones sans utiliser de bistouri.

Quelle est la durée de l'intervention ?

La durée est relativement courte allant de 1h30 à 2h30.

Vais-je changer d'apparence ?

Non, comme dans un lifting classique, vous gardez votre structure de visage.

Un mini lifting va t-il traiter les fines ridules notamment de la lèvre supérieure ?

Non un laser ou une dermabrasion peut être proposé dans ce cas là en complément.

Au bout de combien de temps peut-on reprendre le sport après une intervention de ce type ?

Une activité physique peut être reprise à partir de dix jours de façon progressive.