Chirurgie esthétique du visage

Les greffes de cheveux pour le traitement de la calvitie

Principe des microgreffes

Dans le domaine de la chirurgie de restauration capillaire par implants de cheveux, il est important de comprendre que l’on n’apporte pas de cheveux étrangers, on utilise ses propres cheveux, ceux restants de la couronne occipitale du patient et qui ne sont génétiquement pas soumis à la chute.

L’objectif de cette chirurgie est donc de redistribuer les cheveux restants sur les zones dégarnies. Cette redistribution des cheveux peut s’effectuer à l’aide de plusieurs techniques pour la phase de prélèvement des cheveux qui se fera soit par lambeau, soit par extraction d’unités folliculaires (FUE). Votre chirurgien vous indiquera la méthode la plus adaptée à votre cas, compte tenu de la densité de votre zone donneuse et de l’étendue de votre calvitie.

Technique chirurgicale de la greffe capillaire

Nous décrirons ici la technique de greffe de cheveux par bandelette.

L’intervention consiste dans un premier temps à prélever une bande de cheveux occipitale. Cette bande est ensuite divisée en petites unités folliculaires comprenant entre 1 et 4 cheveux.

Ces unités sont ensuite implantées une à une sur les zones souhaitées en respectant l’orientation des cheveux voisins.

Suites post-opératoires

Le retour au domicile s’effectue le jour même ou le lendemain. Le premier shampoing est autorisé 48 heures après l’intervention.

Les suites opératoires sont caractérisées par la formation de petites croutes et la chute des cheveux implantés ; cette chute est normale, les cheveux se mettent à repousser au bout de 2 mois environ.

En conclusion

Les greffes de cheveux ont considérablement évolué ces dernières années. La finesse des instruments et de l’intervention permettent aujourd’hui des résultats tout à fait naturels et durables car les cheveux réimplantés ne tombent plus.

A signaler que 2 à 3 séances sont parfois nécessaires pour des restaurations importantes.