Asymétrie mammaire

Principe de la correction de l’asymétrie

L’asymétrie mammaire est extrêmement répandue dans la population. Il existe de grandes variations allant de la petite asymétrie à peine perceptible allant jusqu’à des asymétries majeures avec une absence de sein d’un côté et une hypertrophie avec ptose de l’autre.

L’objectif de l’intervention est de symétriser des seins dont la forme et/ou le volume et/ou l’implantation sont différents.

Technique chirurgicale de la correction l'asymétrie mammaire

L’intervention se pratique sous anesthésie générale. Les techniques utilisées regroupent toutes les gestes chirurgicaux utilisés dans la chirurgie du sein : réduction mammaire, augmentation mammaire, lifting du sein, lipofilling du sein, remodelage mammaire, réduction aréolaire.

Suites post-opératoires de la correction des asymétries mammaires

Elles correspondent aux suites des différentes techniques utilisées

En général une hospitalisation de 24 heures est habituellement suffisante. Le retour au domicile s’effectue le lendemain.

 

Les suites opératoires sont souvent suivies une sensation de tension. On déconseille le port de charges lourdes.

 

Vous êtes revue en consultation quelques jours plus tard. On enlève alors le pansement modelant et on met en place un soutien-gorge de contention. Le port de ce soutien-gorge est conseillé pendant un mois, nuit et jour. Une astuce pratique : lors de la douche vous pouvez laver votre soutien-gorge en même temps, le sécher au sèche-cheveux et le remettre en suivant.

Les fils de suture sont résorbables et il n’est pas nécessaire de les enlever.

 

Il convient d'envisager une convalescence et un arrêt de travail d'une durée de 5 à 15 jours.

On conseille d'attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive selon la technique employée.

 

Vous êtes régulièrement revue en consultation par la suite.

 

Il faut la plupart du temps plusieurs mois pour obtenir le résultat, surtout si des techniques différentes ont été utilisées pour chaque sein.

A signaler que les cicatrices mettent 6 mois à 2 ans avant de s’éclaircir complètement On conseille des massages pendant cette période.

En conclusion

L’asymétrie mammaire est souvent une intervention qui demande tout le savoir-faire du chirurgien plasticien, tant dans le choix de la technique que de la réalisation de l’intervention.

Photos avant / après

Symétrisation des seins

Photo avant / après de symétrisation des seins

<
>
Suis-je une bonne candidate à la correction d’asymétrie mammaire ?

 

Voici les raisons qui peuvent vous pousser à bénéficier d’une correction de la symétrie de vos seins :

  • Vos seins sont de taille différente.
  • Vos seins n’ont pas la même forme.
  • Vos aréoles sont de taille différentes ou trop importantes.
  • Vous êtes obligée de mettre une compensation dans un des bonnets de votre soutien-gorge.
  • Vous ne trouvez pas de soutien-gorge à votre taille permettant de soutenir les deux seins efficacement.
  • Vous avez un complexe et ne pouvez pas vous mettre en maillot de bain à cause de cette asymétrie.
  • Dans ces cas, si vous avez une attente réaliste vous serez vraisemblablement satisfaite par une correction d’asymétrie.
Quels sont les avantages et les inconvénients d’une correction d’asymétrie ?

 

Avantages

  • Votre silhouette s’en trouvera rééquilibrée.
  • Vous pourrez trouver des soutien-gorge à votre taille.
  • Vous vous sentirez plus à l’aise seins nus et dans votre vie intime.


Inconvénients

  • Vous aurez une cicatrice qui sera minime en cas de simple augmentation mammaire mais plus importante en cas de lifting du sein ou de réduction mammaire. Cette cicatrice s’estompe dans le temps mais sera toujours présente.
  • Il est possible que vous ne puissiez plus allaiter.
  • Vous êtes soumise aux risques inhérents à ce type d’intervention.
Comment choisir un chirurgien ?

 

Choisissez un chirurgien en qui vous pouvez avoir confiance.

Il est important de choisir un chirurgien qualifié en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique. Il est aisé de vérifier la qualification d’un chirurgien auprès du Conseil de l’Ordre des Médecins.

Il est préférable qu’il ait de l’expérience dans ce type d’intervention, et qu’il travaille avec une équipe d’anesthésiste rodée à ce type d’intervention.

Enfin, il faut que le contact et les échanges verbaux avec le praticien soient aisés. Le chirurgien doit être en mesure de vous expliquer clairement l’intervention et que vous puissiez échanger librement avec lui.

Comment se déroule la première consultation ?

 

La première consultation est l’occasion pour vous et votre chirurgien de faire connaissance. Le chirurgien va évaluer si vous êtes une candidate adéquate à la symétrisation mammaire, comprendre vos souhaits et vous expliquer ce que vous pouvez attendre de l’intervention.

Le chirurgien demandera des renseignements sur :

  • Vos antécédents chirurgicaux et médicaux.
  • Vos traitements passés et actuels.
  • Vos variations de poids et leur effet sur l’abdomen.
  • Une éventuelle addiction tabagique.
  • Votre taille et poids.
  • Votre taille de soutien-gorge et l’importance de la compensation que vous utilisez.

Au cours de l’examen clinique le praticien prendra différentes mesures et fera des photos. Il notera :

  • L’excédent de peau.
  • La qualité de votre peau.
  • La présence de cicatrices et de vergetures sur les seins.
  • La position et la taille de vos aréoles.
  • La consistance de votre glande mammaire et vérifiera l’absence de masse palpable évocatrice de tumeur.
  • Une éventuelle asymétrie du thorax.
  • L’aspect éventuellement tubéreux de vos seins.

Il évaluera et vous expliquera les résultats que vous pouvez attendre de cette intervention.
Le praticien vous expliquera le déroulement de l’intervention et les suites opératoires.
Enfin il vous remettra un devis détaillé afin que vous puissiez connaître le tarif de votre intervention.

Le jour de l’intervention est fixé, comment me préparer à l’intervention ?

 

Il est nécessaire de voire un anesthésiste au moins 48 heures avant l’intervention. En l’absence de pathologie intercurrente il vous prescrira une prise de sang.

 

Il est recommandé d’arrêter le tabac un mois avant l’intervention. Il est prouvé que les complications de cicatrisation sont plus fréquentes chez les patientes fumeuses et ceci est particulièrement accentué dans ce type d’intervention où la vitalité des aréoles mammaires est en jeu.

 

Ne prenez pas d’aspirine qui a pour action de fluidifier le sang.

 

D’une façon générale, il est recommandé de mener une vie saine et équilibrée avec une bonne hydratation. Votre récupération s’en trouvera améliorée.

Questions fréquentes sur la correction d’asymétrie mammaire

Quelle est la cause de l’asymétrie mammaire ?

Le plus souvent il n’y a pas de cause unique mais sans doute plusieurs facteurs hormonaux, génétiques, traumatiques mal déterminés.

Il existe des syndromes plus identifiés comme le syndrome de Poland ou les seins tubéreux.

Pourquoi n’y a-t-il pas une intervention unique pour corriger une asymétrie ?

Chaque patiente est unique et présente un problème particulier. Pour certaines patientes plusieurs possibilités chirurgicales sont possibles et la consultation et l’échange avec le chirurgien permettra d’utiliser le traitement idéal dans le cas particulier.

Quelles sont les interventions les cas plus courants rencontrés par les chirurgiens ?

Quand il s’agit d’augmenter la taille du sein le plus petit on utilise une prothèse d’augmentation mammaire. Parfois il est nécessaire d’augmenter la taille des deux seins avec des prothèses de taille différentes.

 

Parfois les seins sont tombants et il faut effectuer un lifting mammaire d’un côté et une réduction mammaire de l’autre.

A partir de quel âge peut-on intervenir ?

La croissance des seins est considérée comme étant terminé à 21 ans et c’est donc l’âge idéal.

Cependant, compte tenu du retentissement psychologique de cette affection on peut parfois intervenir plus tôt s’il semble que la croissance des seins est terminée et après discussion avec la patiente et sa famille (si elle est mineure).

A partir de quelle différence de taille peut-on intervenir ?

Il n’y a pas de taille limite. Il faut dans chaque cas mesurer le rapport bénéfice/risque afin d’approcher au mieux le résultat souhaite. Les patientes qui recherchent une correction ont souvent une asymétrie d’une taille d’un bonnet ou plus.

Peut-on obtenir une symétrie parfaite ?

Il existe une grande variabilité des asymétries mammaires et de la même façon une variabilité des résultats. Il est souvent utilisé des techniques différentes de chaque côté et la symétrie parfaite sera alors impossible à obtenir.

Il est important que votre chirurgien puisse vous expliquer le résultat attendu.

Peut-on régler le problème sans implant mammaire ?

Cela est possible à partir du moment ou le sein le plus petit est de taille satisfaisante. On réduit alors le sein controlatéral.

Si le sein le plus petit est trop petit, on peu discuter dans certains cas le lipofilling mammaire.

J’ai une asymétrie du thorax (des côtes) associée à une asymétrie mammaire. Est ce qu’une technique de correction d’asymétrie mammaire est indiquée ?

Si l’asymétrie thoracique est relativement peu importante une sur correction du côté où le thorax est le moins protubérant peu améliorer l’aspect esthétique. En revanche si l’asymétrie thoracique est importante, il faut d’abord corriger celle-ci.