Chirurgie esthétique du corps

Principe de la chirurgie esthétique des bras

L'objectif de l'intervention est de retendre la peau des bras lorsque celle-ci a été abimée par des grossesses, des variations de poids, ou le vieillissement. Dans le même temps, on peut intervenir sur la graisse sous-jacente. Dans certains cas, une prise en charge par la sécurité sociale peut être accordée.

Technique chirurgicale du lifting des bras

L'intervention se pratique sous anesthésie générale. Elle débute par une liposuccion de la zone à traiter. L'incision est située dans entre la partie antérieure et la partie postérieure du bras. De cette façon la cicatrice est située dans « l'angle mort » où elle ne se voit ni de face ,ni de dos. L'ablation de la peau en excès est pratiquée avec parcimonie afin d'éviter une tension trop importante . Un pansement est confectionné en fin d'intervention.

Suites postopératoires

En général une hospitalisation de 24 heures est suffisante. Le retour au domicile s'effectue après ablation des drains.

Les suites opératoires sont souvent suivies d'une sensation de tension. La poursuite d'un traitement antalgique débuté à la clinique permet de diminuer ces désagréments. On déconseille la marche intensive.

Vous êtes revue en consultation quelques jours plus tard. On enlève alors le pansement.

Les fils de suture sont résorbables et il n'est pas nécessaire de les enlever.

Il convient d'envisager une convalescence et un arrêt de travail d'une durée de sept jours à un mois selon le travail.

Vous êtes régulièrement revue en consultation par la suite. A signaler que les cicatrices mettent 6 mois à 2 ans avant de s'éclaircir complètement.

En conclusion

La peau de la face interne des bras est retendue. Cette intervention combinée à d'autres permet de limiter les séquelles de l'amaigrissement.

Photos avant / après

Photo avant / après de lifting des bras vue de face

Photo avant / après de lifting des bras vue de face

Photo avant / après de lifting des bras vue de dos

Photo avant / après de lifting des bras vue de dos

<
>
Suis-je une bonne candidate au lifting de face interne des bras ?

 

Voici les raisons qui peuvent vous pousser à bénéficier d'un lifting de face interne de cuisse :

  • Après amaigrissement vous constatez la persistance d'un excédent au niveau des bras.
  • La peau de vos cuisses est relâchée malgré une bonne hygiène de vie et une pratique régulière d'activité physique.
  • Il existe une disproportion entre la taille de vos bras et le reste de votre corps, vous avez des difficultés à trouver des hauts adaptés à votre morphologie. Vous êtes mal à l'aise lorsque vous portez un haut sans manche.

Dans ces cas, si vous avez une attente réaliste vous serez vraisemblablement satisfaite par un lifting de bras.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients du lifting de face interne de bras ?

 

Avantages

  • Le lifting de bras remet en tension la peau des bras ce qui a un effet rajeunissant.
  • Cette intervention permet d'ôter l'excédent de peau ce qui est impossible sans une intervention
  • Vous pourrez vous habiller plus facilement et porter des hauts sans manches.

 

Inconvénients

  • Vous aurez une cicatrice en zone « visible », contrairement à la cicatrice de plastie abdominale, par exemple, cachée dans le maillot. Cette cicatrice s'estompe dans le temps mais sera toujours présente.
  • Vous êtes soumise aux risques inhérents à ce type d'intervention.

 

Comment choisir un chirurgien ?

 

Choisissez un chirurgien en qui vous pouvez avoir confiance

Il est important de choisir un chirurgien qualifié en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique. Il est aisé de vérifier la qualification d'un chirurgien auprès du Conseil de l'Ordre des Médecins.

Il est préférable qu'il ait de l'expérience dans ce type d'intervention, et qu'il travaille avec une équipe d'anesthésiste rodée à ce type d'intervention. La technique chirurgicale de cette intervention est précise, elle doit être parfaitement maitrisée.

Enfin, il faut que le contact et les échanges verbaux avec le praticien soient aisés. Le chirurgien doit être en mesure de vous expliquer clairement l'intervention et que vous puissiez échanger librement avec lui.

 

Comment se déroule la première consultation ?

 

La première consultation est l'occasion pour vous et votre chirurgien de faire connaissance. Le chirurgien va évaluer si vous êtes une candidate adéquate à au lifting de cuisse, comprendre vos souhaits et vous expliquer ce que vous pouvez attendre de l'intervention.

Le chirurgien demandera des renseignements sur :

  • Vos antécédents chirurgicaux et médicaux.
  • Vos traitements passés et actuels.
  • Vos variations de poids et leur effet sur les cuisses.
  • Une éventuelle addiction tabagique.
  • Votre taille et poids.

Au cours de l'examen clinique le praticien  prendra différentes mesures et fera des photos. Il notera:

  • L'excédent de peau et graisse au niveau des bras.
  • La qualité de votre peau et la présence éventuelle de cellulite
  • La présence de cicatrices.
  • Une éventuelle asymétrie.

Il évaluera et vous expliquera les résultats que vous pouvez attendre de cette intervention.

Le praticien vous expliquera le déroulement de l'intervention et les suites opératoires.

Enfin il vous remettra un devis détaillé afin que vous puissiez connaître le tarif de votre intervention.

 

Le jour de l'intervention est fixé, comment me préparer à l'intervention ?

 

Il est nécessaire de voire un anesthésiste au moins 48 heures avant l'intervention. En l'absence de pathologie intercurrente il vous prescrira une prise de sang.

Il est recommandé d'arrêter le tabac un mois avant l'intervention. Il est prouvé que les complications de cicatrisation sont plus fréquentes chez les patientes fumeuses et ceci est particulièrement accentué dans ce type d'intervention où les décollements et la cicatrice sont importants.

Ne prenez pas d'aspirine qui a pour action de fluidifier le sang.

D'une façon générale, il est recommandé de mener une vie saine et équilibrée avec une bonne hydratation. Votre récupération s'en trouvera améliorée.

Organisez vous de façon à ne pas à avoir à trop utiliser vos bras et notamment ne pas avoir besoin de les lever ou de porter des objets lourds et/ou encombrants en postopératoire.

 

Questions fréquentes sur le lifting de bras

Je fais du sport régulièrement mais ma peau ne se retend pas, pourquoi ?

Le sport permet de se muscler. Cependant il n'y a pas de fibres musculaires au niveau de la peau et l'effet des muscles sur la peau est nul. Nous voyons régulièrement en consultation des patientes avec un très bon tonus musculaire mais avec une peau qui tombe. La meilleure solution, dans ce cas est le lifting de bras.

Quand pratique t-on une liposuccion dans le même temps opératoire ?

Lorsque la partie de la peau que l'on enlève lors de l'intervention est épaissie par de la graisse, il convient de pratiquer une liposuccion de cette zone afin que le peau qui reste et est remise en tension soit fine afin de bien se redrapper sur les tissus sous-jacents.

Quelle est la durée du résultat dans le temps ?

La réponse est variable car elle dépend :

 

  • D'éventuelle(s) grossesse(s)
  • Des variations de poids
  • De la gravité
  • De la qualité de la peau

 

D 'une façon générale si vous gardez un poids constant il n'y a pas de raison que la qualité du résultat se dégrade en dehors de l'effet naturel du vieillissement.

Est-ce une intervention douloureuse ?

Le lifting de bras n'est pas une intervention douloureuse mais elle engendre une sensation de tension.

La cicatrice est-elle visible ?

Comme cela est rapporté plus haut le chirurgien cherche à cacher cette cicatrice dans une zone peu visible.

Cependant la demande des patientes souhaitant cette intervention est souvent une demande de pouvoir porter des haut bras nu. Il faut donc accepter et bien comprendre cette cicatrice avant de s'engager dans cette intervention

Y a-t-il un âge maximal pour le lifting de face interne de bras ?

Il n'y a pas d'âge maximal mais il est souhaitable d'être en bonne santé. C'est une intervention qui peut présenter des suites opératoires marquées par des difficultés de cicatrisation

Peut-on faire du sport après cette intervention ?

Il n'y a aucune contre-indication à la pratique sportive. En revanche la reprise du sport se fera de façon très progressive après quatre semaines d'arrêt.

Est-ce une bonne intervention pour diminuer tout le volume excessif d'un bras ?

Cette intervention combinée à une liposuccion de la zone permet d'enlever l'excédent de graisse et de remettre en tension la peau. En revanche, certaines personnes ont une musculature du bras très développée ce qui donne un aspect de gros bras ; cette partie musculaire du volume excessif ne peut être traité par l'intervention.

Peut-on pratiquer une autre intervention dans le même temps opératoire ?

En fonction de votre état de santé on peut parfois pratiquer d'autres interventions dans le même temps opératoire.